corps paysage

CORPS PAYSAGE # 1

La performance Corps Paysage, d’une façon symbolique, trouve écho et résonne avec l’anthropophagie pratiquée par les indiens Araweté, relatée et analysée par Eduardo Viveiros de Castro, où il est question de manger son ennemi pour s’associer avec lui, pour avec lui ne plus faire qu’un, pour « faire corps » avec lui. Si l’on se réfère à cette symbolique, c’est dans la quête d’une contemporanéité totale, pour être ainsi contemporain de l’autre, avec l’autre et, avec l’autre en soi, littéralement contemporain de soi-même, une contemporanéité avec et dans les différentes temporalités et les différents mondes.

 

Concept et texte: Biño Sauitzvy

Performeurs: Biño Sauitzvy et Manuel Blanc

Costume et collaboration artistique: Lika Guillemot

 

Still Moving -2015

Festival de Performance de Natalia Jaime-Cortez

Galerie Vincenz Sala, Paris 3e

Biño Sauitzvy - contact@binosauitzvy.com ©JCG|42